Gazanfer Biricik réalisateur français primé - ses origines.


Quelles sont les origines du scénariste et réalisateur de film français Gazanfer Biricik né le 15 avril 1977 à Saint-Dié-Des-Vosges actuellement en pleine période ascendante.


Du côté de ses grands parents maternels il serait d'origine Azerbaïdjanaise. Du côté de son grand-père paternel, il serait d'origine Irano-Azerbaïdjanais, du côté de sa grand-mère paternelle il serait turc Meskhète (Ahiska-Yerri). Ses grands-parents s'installèrent à Kars en Turquie au début des années 1900 à cause de l'oppression, la ségrégation et les massacres perpétrés par les milices arméniennes soutenues par l'armée russe.

Sa grand-mère maternelle lui rapporte : " ma mère me raconte que les soldats russes et arméniens nous avaient mis dans une grange pleine de foin, ils allaient nous brûler vifs, juste à ce moment je suppose des soldats anglais, car il étaient vêtus d'uniformes blancs, sont arrivés et nous ont sauvés. Ma mère me raconte que je devais avoir quelques mois. Durant notre déportation mes parents ont assistés à des massacres de masse perpétrés par les milices arméniennes sur les azerbaïdjanais et les villageois ottomans. Ils étaient inhumains. Pour ne pas risquer de se faire massacrer mes parents ont dû se frayer des chemins dans les bois et les montagnes."


Son grand-père maternel lui rapporte : " je ne connais pas vraiment mon age car les villageois de l'époque ne recensaient pas les naissances en temps voulu, mais en 1915 je pense que j'avais 15 ans, je portais le fusil à l'épaule car nous faisions face aux milices arméniennes constituées d'hommes, d'enfants de mon âge et de femmes qui massacraient les azerbaïdjanais et les villageois ottomans, femmes, enfants, personnes âgées et éventraient les femmes enceintes. Je me suis retrouvé au milieu d'un massacre de villageois perpétrés par ces milices, je me rappelle m'être caché sous des cadavres pour échapper à la mort, j'ai vu mon meilleur ami se faire tuer au couteau et se faire éventrer. Je me rappelle d'un photographe qui prenait des clichés de villageois qu'ils avaient massacrés, les milices arméniennes indiquaient au photographe ce qu'il devait prendre, ça leur donnait du plaisir comme quand on reçoit une récompense. Ces milices étaient soutenues par l'armée russe, ils étaient supérieurs à nous au niveau militaire. Nous étions seuls face à ces milices sanguinaires car notre armée ottomane devait faire face aux soulèvements des pays arabes. Lorsque la division de Kazim Karabekir est remonté pour faire face à ces milices, celles-ci ont été terrassées. Je me rappelle un combattant arménien fuir le combat en criant vengeance."


Ses parents :

Le père et la mère du réalisateur sont nés dans la même région en Turquie, respectivement à Kars et Arpaçay. Ses parents se marient à Kars en 1965. En raison de la crise en Turquie ses parents émigrent en France en 1973. D'abord le père arrive à Bruyères dans les Vosges où il est employé à "Autocoussin", puis suite à l'aboutissement du regroupement familial sa femme le rejoint en 1974. Ses parents déménagent ensuite dans le quartier Kellermann à Saint-Dié-Des-Vosges l'année de naissance de Gazanfer en 1977.


Se revendique-t-il de quelque chose :

Jusqu'à ce jour il ne se revendique d'aucun parti pris en matière politique, religieuse, ethnique ou idéologique. Il dit : " Le monde est multi-ethnique, quelque soit mes racines, comment pourrais je me permettre d'avoir un parti pris sur des questions politiques, ethniques, religieuses ou idéologiques ? Le mieux est de se respecter les uns les autres pour éviter de se faire du tort. "


Selon son ADN quel en est il réellement :


Après une étude ADN approfondie effectuée par le labo américain "My Heritage", dont nous avons pu nous procurer les résultats ses origines seraient multiples :


Asie de l'Ouest, Centrale, et du Sud

Europe du Sud

Juif Ashkénaze

Grec Italien

Moyen Orient

Amérique Centrale et du Sud


Avec un tel mixage ethnique qu'il n'ait aucun parti pris.


Origines ethniques Gazanfer BIRICIK





L'AUTEUR
LIENS UTILES
Par tags
Nous suivre
  • Facebook Basic Black
  • Twitter Basic Black
  • Google+ Basic Black